Bonjour Joanna, pouvez-vous nous présenter La Petite Papeterie française ?

La Petite Papeterie Française est à la fois une marque de papeterie et une boutique en ligne où retrouver une sélection de marques autour de l’univers du bureau et du papier. Tous les produits proposés sont sélectionnés pour leur fonctionnalité, leur design, et leur éco-conception. La boutique existe depuis bientôt 4 ans et nous développons en parallèle nos propres produits fabriqués à Paris, avec le soutien de la manufacture G. Lalo.

Qui compose votre équipe?

À l’origine de la PePa – notre surnom – il y a une amoureuse du papier, Sylvie Bétard. Avec une formation en art contemporain et sensibilisation au développement durable, il était évident que le gamme La Petite Papeterie Française allierait l’esthétisme à la fonctionnalité tout en prenant en compte les impacts environnementaux et humains. Sylvie s’occupe de la direction de création, et moi, Joanna Martins, de l’image de marque ainsi que des designers, des artisans etc.

En quoi vos produits sont-ils particulièrement adaptés aux personnalités créatives ?

La PePa a pour socle le manifeste du Slow Office, rédigé par Sylvie. C’est une volonté sincère de réinvestir son environnement de travail pour en faire un univers stimulant et respectueux ! Aujourd’hui dans le monde du travail, et on le voit beaucoup chez les indépendants, on ne prend plus le temps de se poser, de créer, de « ralentir » pour mieux travailler. Notre gamme prône cette revalorisation du temps au travers d’outils d’écriture, de dessin et d’organisation bien conçus. Qui ne rêve pas de pouvoir organiser ses notes par client dans son carnet ? Nos premiers carnets, l’Utile et l’Agréable, sont nés de cette réflexion.

Quels sont les métiers ou compétences créatives dont vous avez eu besoin pour mener à bien votre projet ?

L’univers de notre marque a été développé par Sylvie et c’est elle qui sélectionne les compétences créatives complémentaires. Son passé d’acheteuse d’art dans la communication lui a appris à savoir mettre en valeur chaque profil créatif là où il a envie d’évoluer. Certes le créatif apporte ses compétences, mais nous nous efforçons de prendre en compte ce que la marque va lui apporter. C’est un échange qui doit devenir équitable au fil des collaborations. Placer le bon designer sur le bon projet c’est garantir une satisfaction pour tous.

Nos designers produits sont aussi graphistes, directeur artistiques, stylistes… Elsa Le Saux par exemple travaille avec nous depuis le début, sur la direction artistique des images, le design produits, les images d’ambiance. Elle est la designer de la collection Office. Anaïs Génot, designer de notre collection Maison, réalise aussi le catalogue produit et la direction artistique des images de ses produits. Récemment, nous avons aussi fait appel à la scénographe et designer produit Pauline Androlus ou encore à l’illustratrice Justine Duhé pour un projet de papeterie pour enfant. Tous ces talents font parti de notre réseau. Sylvie prend son temps pour faire connaissance avec les designers avant de leur confier des projets qui vont leur correspondre.

Etes-vous ouverts à des collaborations avec des créatifs, et si oui, lesquels?

Oui, bien sûr ! Nous essayons d’être toujours dans la découverte, la rencontre de nouveaux créatifs. Nous étudions toutes les propositions même si notre petite équipe met du temps à répondre aux sollicitations ! L’année 2016 verra de nombreux projets de concrétiser, notamment via l’Atelier PePa, dédié aux entreprises, aux restaurants, hôtels, marques qui veulent leur papeterie. Autant de projets que de création artistique !

Site web de la La Petite Papeterie Française