Le phénomène AyaBambi est composé du duo de danseuses japonaises Aya Sato et Bambi. Formant un couple à la ville comme à la scène, les jeunes femmes se distinguent par un style bien reconnaissable, aux mouvements rapides, synchronisés et saccadés. Figures émergentes du monde de la danse mais aussi de la mode, Aya Sato et Bambi multiplient les collaborations, avec notamment Madonna, qu’elles ont suivie lors de sa dernière tournée.

Sélectionnées pour participer à MOVEment , un projet initié par AnOther Magazine et la compagnie Sadler’s Wells mariant danseurs, créateurs de mode et réalisateurs, Aya Sato et Bambi interprètent une chorégraphie simple mais efficace de Ryan Heffington en tenues d’Hussein Chalayan. 

Elles ont participé par ailleurs à la campagne publicitaire de la collection prêt-à-porter 2015 d’Alexander Wang, une ligne sombre aux allures gothiques en parfaite adéquation avec leurs univers.

Le magazine Vogue a également fait appel à elles, en juin 2015, pour mettre en avant leur sélection de robes de mariées « Short white wedding ».

Convoitées aux quatre coins du monde, c’est au Japon qu’elles sont élevées au rang d’icônes, collaborant avec l’édition nippone de Numéro Magazine ainsi qu’avec l’émission Fashion Tsushin, pour laquelle elles apparaissent dans une video en automates futuristes.